Comprendre « les jours à maturité ou pour la récolte »

panierRécolte-jour de récolte
Sur les sachets de semences, les semenciers inscrivent souvent le nombre de jours de croissance nécessaire pour que la ou les parties de la plante qui nous intéressent — feuilles, tiges, boutons floraux, fleurs, fruits, racines — soient mûres pour la récolte.



Cette information s’avère fort utile dans la planification du potager et des récoltes :

  • On échelonne plus facilement les récoltes en semant quelques variétés d’une même espèce qui produisent plus ou moins hâtivement.
  • Les jardiniers des régions aux étés très courts évitent ainsi de semer des variétés frileuses trop tardives qui risquent de geler avant terme.
  • À l’inverse, les jardiniers des régions chaudes évitent de semer des variétés tardives de saison fraîche pour ne pas les voir monter en graine trop rapidement.

À quoi correspond ce nombre ? Cela dépend !

  • Pour les semis directs, le calcul des jours à maturité commence au jour du semis.
  • Pour les semis à l’intérieur, le calcul des jours débute au jour du repiquage en pleine terre.


  • Pour les plantes potagères cultivées à l’intérieur ou dans de gros bacs à l’extérieur, le calcul des jours démarre au jour du repiquage dans le contenant final.


Avant sa commercialisation, une variété fait l’objet d’essais. À partir des résultats obtenus lors de ces essais, on établit une moyenne des jours en culture requis avant la récolte principale.

Cependant, les conditions de culture telles que la température, le taux de nutriments et de matière organique dans le sol, les apports en eau, l’ensoleillement jouent un rôle déterminant dans la croissance. Ainsi, une variété de tomate pourrait produire une récolte après 60 jours une année, mais après 75 jours l’année suivante.

Quoiqu’approximatif, le nombre de jours pour la récolte demeure pertinent :

  • il donne une idée générale du début de la récolte ; et
  • il permet de savoir quelle variété est normalement plus hâtive qu’une autre.

Par exemple, entre les melons d’eau Blacktail Mountain (75 jours) et King and Queen (90 à 100 jours) plantés en même temps dans un même potager et avec les mêmes soins, on peut s’attendre sans trop de surprise à récolter des melons Blacktail Mountain jusqu’à 2 semaines avant que le premier melon King and Queen soit prêt.


Et récolte principale, ça veut dire quoi exactement ?

Par exemple, plusieurs parties d’une espèce potagère peuvent être comestibles, mais leur récolte n’a pas obligatoirement lieu en même temps : Avec la courgette, on commence forcément à récolter les fleurs avant les fruits, mais ces derniers représentent la récolte principale : le nombre de jours pour la récolte correspond donc à celle des fruits.

Crédit photo Rachel Cheng


Plusieurs légumes racines — radis, betterave, navet — donnent des fanes comestibles qu’on récolte ici et là sur le rang avant que les racines atteignent leur taille optimale, mais le nombre de jours pour la récolte est associé à celle des racines.

Crédit photo Rachel Cheng


Maturité versus Récolte

La plupart des semenciers ont adopté le mot maturité. Cependant, en biologie, l’état mature signifie que la plante ou partie de plante est arrivée à la fin de son développement.

Ce n’est certainement pas le cas des feuilles de verdures diverses récoltées dans leur prime jeunesse ; ni des boutons floraux de l’artichaut ou des cornichons qui arriveront à leur véritable maturité quand ils auront produit des graines.

La formulation « nombre de jours pour la récolte » est plus juste et plus simple à comprendre. C’est pourquoi les Jardins de l’écoumène l’ont adoptée !

icone-ecouinfo-bottom

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Suggestion(s) de la boutique

Articles associés