Thym

Les Grecs de l’Antiquité faisaient grand usage du thym qu’ils croyaient être source de courage : ils en brûlaient devant l’autel de leurs dieux, les places publiques et les riches demeures, en aromatisaient les plats et s’en parfumaient abondamment.