Vannerie – Chapeau de quenouille

L’atelier Vitaforêt est heureux d’accueillir Racine du monde pour vous offrir des ateliers de vannerie.

Dans cet atelier, vous pourrez fabriquer un chapeau en feuilles de quenouille à l’aide d’une technique très simple de vannerie et l’expérimentation du travail avec moule. Seront abordés, les savoir-faire, la cueillette et la préparation de la feuille de quenouille. Cette matière sauvage versatile et abondante au Québec.

Vous serez accompagnés par la fondatrice de Racine du monde, Nathalie Levasseur, vannière, artiste multidisciplinaire et sculptrice de plus de 25 ans d’expérience. Elle transpose dans une vision contemporaine et multidisciplinaire des savoir-faire ancestraux qui ont été transmis de génération en génération par les différentes cultures du monde.

Date

26 Juil 2024

Heure

9 h 00 min - 16 h 30 min

Tarif

150 $

Plus d'Infos

Je m'inscris !

Lieu

Les Jardins de l'écoumène
2855 ch. de l'écoumène, Saint-Damien, J0K2E0
Catégorie

Organisateur

Vitaforêt
Vitaforêt

L’atelier Vitaforêt est une entreprise de formation, spécialisée dans l’identification, la cueillette et la transformation de plantes et champignons sauvages pour se nourrir et se soigner.

Je m'inscris !

Intervenants

  • Céline Bouchard
    Céline Bouchard

    Pendant sa carrière d’une trentaine d’années en urbanisme, votre formatrice Céline Bouchard s’est particulièrement intéressée à la protection et la mise en valeur de milieux naturels à Montréal. Grande passionnées des champignons et des plantes sauvages pour se soigner et se nourrir, elle a suivi une formation d’identification et de cueillette de produits forestiers non-ligneux (PFNL). En 2016, elle a créé son entreprise, l’atelier Vitaforêt dont la mission est de faire connaître les PFNL par le biais d’activités de formation et de cueillette en respect avec le milieu naturel.

  • Nathalie Levasseur
    Nathalie Levasseur

    Sous le pseudonyme Racine du Monde, l’artiste dont les assemblages sculpturaux intègrent diverses substances végétales et organiques confrontant l’humain à son milieu naturel et culturel dans une perspective de conscience environnementale, propose une approche de son travail à la fois historique, plus traditionnelle, plus communautaire et directement intégrée au milieu où elle se trouve.

    En accumulant les formations, elle a acquis auprès de maîtres vanniers anglais, français, américains et japonais., diverses techniques et savoir-faire ancestraux transmis de génération en génération, qu’elle met en relation avec des pratiques traditionnelles du territoire : tels la restauration de fonds de chaises et les principes botaniques entourant la culture et la cueillette des matières premières utilisées en vannerie.