Les bénéfices d’un sol vivant

sol vivan
De nombreux endroits de la Terre abritent des forêts luxuriantes sans que personne n’intervienne dans la croissance des plantes en fertilisant ou en appliquant des pesticides. Le sol n’aurait donc pas besoin d’être sarclé, biné, retourné, engraissé et traité pour que les plantes y poussent vigoureusement.


En fait, un sol ameubli périodiquement par l’action intrusive du rotoculteur, de la bêche et autres outils de labour voit son fragile écosystème bouleversé et ses fonctions réduites à néant.

Chaque maillon de la chaîne alimentaire qui vit dans le sol a un rôle capital à jouer dans le maintien de la qualité de ce sol et ce sont les plantes qui gouvernent le tout pour leur propre bénéfice :

  • Leurs racines sécrètes des exsudats prenant la forme d’hydrates de carbone (des sucres) et de protéines;
  • Ces exsudats attirent des bactéries bénéfiques et des champignons qui s’en nourrissent;
  • Ces bactéries et champignons attirent à leur tour des nématodes, des protozoaires et de certaines espèces de collemboles qui convoitent le carbone et rejettent les nutriments dont ils n’ont pas besoin sous une forme facilement accessibles aux plantes.

En d’autres termes :

  • La plante fournit la matière brute par le biais de l’exsudat des racines et autres matières organiques;
  • Les bactéries et champignons en extraient les nutriments, devenant ainsi de petits sacs d’engrais; et
  • Les nématodes et protozoaires agissent comme « répandeurs d’engrais » en libérant les nutriments des bactéries et champignons qui sont assimilées par la plante.

Le plus fantastique dans tout cela?

Des recherches ont démontrés que les plantes peuvent contrôler le nombre et la diversité des bactéries et des champignons qu’elles attirent dans la rhizosphère (partie du sol située autour des racines des plantes) selon les exsudats produits et ses besoins ponctuels.


Autres pensionnaires ou visiteurs du sol vivant

Insectes, collemboles et araignées (arthropodes) mènent la chasse aux nématodes et protozoaires et à d’autres arthropodes ;

Ils sont eux-mêmes la proie des serpents, oiseaux, taupes et autres animaux.

En circulant dans le sol, les vers de terre, les larves d’insectes, les taupes et autres animaux fouisseurs creusent des chemins qui contribuent à la bonne circulation de l’air et de l’eau

Le biofilm produit par les bactéries — pour ne pas être emportées par le premier venu — et les hyphes de champignons servent de liant pour les particules du sol qui forment alors des agrégats et améliorent la structure du sol.

Crédit photo : Wikipedia

Quelques règles du jardinier ami du réseau alimentaire du sol de son jardin!

  • Certaines plantes préfèrent un sol dominé par les champignons et d’autres, dominés par les bactéries
  • La plupart des plantes annuelles — incluant les plantes potagères — et des succulentes préfèrent l’azote sous forme de nitrate. Un sol dominé par les bactéries contient plus d’azote sous forme de nitrate que sous forme d’ammonium.
  • Répandre en surface du compost avec son réseau alimentaire du sol va inoculer dans le sol ce même réseau alimentaire. Aussi, on utilise un compost à dominance bactérienne pour amender un sol que l’on veut à dominance bactérienne et un compost à dominance fongique pour amender un sol que l’on veut dominé par les champignons.
  • Les matériaux organiques bruns et fanés soutiennent les champignons; les matériaux organiques verts et frais soutiennent les bactéries.
  • Étalé en surface, le paillis a tendance à être favorable aux champignons; incorporé dans les premiers cm de sol, il a tendance à être favorable aux bactéries.
  • Les bactéries colonisent plus rapidement un paillis complètement broyé et mouillé.

Bon sol

Sol pauvre
couleur cafécouleur grise
riche en matière organiquepauvre en matière organique
bonne rétention d’eaudrainage excessif
bon drainagemauvais drainage
bonne odeurpeut sentir mauvais
50% des pores remplies d’air et 50% des pores remplies d’eauration air : eau dans les extrêmes

Connectez-vous pour avoir accès à une fiche PDF.

icone-ecouinfo-bottom

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Suggestion(s) de la boutique

Articles associés