ecoumene

Biochar : le chaînon manquant des sols vivants !

Dans nos écosystèmes cultivés, la recherche de l’équilibre entre les plantes, le sol et les micro-organismes est fondamentale. Des recherches récentes ont démontré que le chaînon manquant pour aider à y parvenir est le biochar. Une véritable révolution s’amorce.

ecoumene

Passez au SYSTÈME BIOCHAR cet automne!

Considéré comme le chaînon manquant des sols vivants, le biochar contribue à l’épanouissement des écosystèmes cultivés, où végétaux, sol et micro-organismes interagissent en synergie.

Biochar

8.95$64.95$

Amendement de sol pour usage horticole efficace pendant 100 ans!

Bien que cette technique date de plus de 2500 ans, les agronomes contemporains n’en découvrent l’immense potentiel que depuis peu. Selon nous, le biochar n’est rien de moins que le chaînon manquant (retrouvé !) des sols vivants.

Ratio optimal à atteindre graduellement (1 à 5 ans), selon plusieurs méthodes d’application : 1 kg/1 m2 de sol (consulter le guide d’application).

La granulométrie fine s’introduit plus facilement dans les contenants petits ou étroits (dans les plateaux multi-cellules, par exemple) et est recommandée pour les « mélanges vivants » (biochar + compost).

Trouver un détaillant près de chez vous.

Effacer

Disponible à l’écoumène seulement

Description

  • Augmente l’activité microbienne
  • Favorise une plus grande fertilité du sol
  • Contribue à la rétention d’eau
  • Améliore la germination des plantes
  • Stimule la croissance des plantes

Consulter le Guide d’application – fiche PDF

  • La structure ultra-poreuse des résidus carbonisés du biochar agit comme une éponge, piège très efficacement les nutriments, retient l’eau et favorise le maintien des micro-organismes indispensables à un sol vivant.
  • Le biochar représente une solution d’avenir pour améliorer de façon pérenne le rendement des terres agricoles, en plus d’être une excellente façon de séquestrer le carbone dans le sol.

Visiter la page Biochar pour en savoir plus.