Cataire (herbe aux chats) - Bio

Nepeta cataria

3.49$

Cataire, herbe aux chats, chataire, tous les noms vernaculaires de cette plante sont liés au chat.

Pourquoi ?

La plante contient de la népétalactone, un produit chimique qui déclencherait des phéromones sexuelles dans le cerveau des chats. L’espèce pousse à l’état sauvage dans les zones tempérées d’Europe et d’Asie, mais elle s’est naturalisée en plusieurs endroits, notamment aux États-Unis où on la considère parfois comme indésirable.

Caractéristiques

La longue floraison de cette plante vivace herbacée la rend très populaire auprès des horticulteurs. Facile à cultiver, elle pousse dans la plupart des sols, mais préfère une terre sèche et sablonneuse. Dans ces conditions et avec une exposition au plein soleil, ses feuilles et fleurs aromatiques gagnent en intensité et en qualité. Les fleurs blanches ou lilas présentent des taches rouges et forment des grappes composées réparties tout le long de la tige. Les feuilles entières au bord denté vert-grisâtre arborent quantité de poils fins. On procède à la récolte des feuilles par jour sec et ensoleillé, juste avant la floraison. Elles sont immédiatement séparées des tiges et séchées dans un endroit bien ventilé. La cataire se multiplie facilement par la semence, au moyen de racines traçantes et par marcottage ou bouturage.

Vertus médicinales

L’usage de la cataire comme plante médicinale était courant durant le Moyen-âge. Prise chaude en infusion de feuilles, la cataire fait transpirer ; elle a beaucoup servi dans le passé comme calmant ou pour aider l’élimination dans les cas de rhumes, grippes et fièvres. On l’a aussi prescrit pour aider la digestion, soulager les diarrhées et coliques, de même que prévenir les fausses couches, les naissances prématurées et les nausées du matin. La cataire produit aussi des effets très légers pour contrer l’insomnie, le stress et les douleurs menstruelles ou intestinales.

Et comme chasse-moustique ?

Une étude publiée en 2019 observe que l’huile essentielle de nepeta fixée dans un agent gras ou un solvant devient un excellent répulsif anti-insectes aussi efficace que le DEET. Après la citronnelle, peut-être verrons-nous apparaître sur le marché des répulsifs à base de cataire ?

Avis aux intéressés, Estelle Scalzo (Les Trappeuses) donne une recette de chasse-moustique qui contient de l’huile essentielle de cataire sur la page Internet de la Fondation David Suziki.

Nombre de jours pour la récolte : 80

Effacer

Disponible à la pépinière seulement

Semis

Culture

Biotope

Services écosystémiques

Services d'approvisionnement

Usage médicale :