Tendres laitues – Partie 2

laitue red iceberg2
Qu’est-ce qu’une laitue beurre? Les différents types de laitue ont-ils les mêmes exigences de culture? Quelles sont les laitues plus résistantes à la chaleur? Toutes les laitues sont-elles aussi riches en vitamines?

Culture de la laitue

Les laitues cultivées en pleine terre demandent des arrosages fréquents et des binages répétés pour favoriser la pénétration de l’eau et limiter la prolifération des mauvaises herbes. Elles peuvent être semées directement au jardin en rangées espacées de 30 à 50cm. Dans ce cas, les rangs sont éclaircis quand les plants ont quatre à cinq feuilles; faites une bonne salade avec les feuilles des plants sacrifiés!

Les laitues semées à l’intérieur dans des caissettes sont repiquées en pleine terre à 25-30 cm de distance quand elles ont quatre à cinq feuilles. Lors du repiquage, veillez à ne pas enterrer le collet ni à trop le serrer, puis arrosez au goulot pour aider la terre à bien adhérer aux racines et ainsi favoriser la reprise.

Parce qu’elles ne forment pas de pomme, les laitues feuillesse cultivent dans toutes bonnes terres bien travaillées et enrichies de compost, même les terres riches en azote. Dans un sol pauvre, elles montent en graine beaucoup plus vite. Choisissez un site bien exposé qui dégèlera rapidement et préparez le sol à l’automne précédent. Vous pourrez ainsi planter très tôt au printemps et profitez des meilleures laitues feuilles qui soient de mai à septembre. Certaines de ces laitues supportent mal la chaleur avec comme résultat des feuilles dures au goût amer; ces variétés poussent très vite et sont parfaites pour une culture au printemps et en automne.

La laitue pommée aime un sol équilibré et passablement riche. Si le contenu en azote est supérieur à celui du phosphore et de la potasse, le feuillage extérieur prendra le dessus sur la pomme, qui se formera mal et restera molle. Contrairement aux laitues feuilles, ces laitues ne conviennent pas aux terres noires, à moins d’incorporer de la potasse et du phosphore pour obtenir un meilleur équilibre entre les trois éléments minéraux majeurs.

La laitue romaine représente un excellent choix pour la culture estivale, car elle tolère bien la chaleur. Puisque sa pomme se forme lentement, on peut l’aider en l’attachant aux deux tiers de sa hauteur avec un brin de seigle ou un bout de raphia pour accélérer le blanchiment des feuilles. Pour éviter l’apparition de pourriture au cœur de la pomme, procédez par temps très sec.

Forçage des laitues

Toutes les laitues peuvent être forcées, c’est-à-dire semées à l’intérieur avant la fin de l’hiver pour être mises en terre au stade de jeune plant. Elles peuvent aussi être cultivées en couches (tunnels de plastique ou abris bas à même le sol et recouverts de vitrage) directement en pleine terre.

  • Les laitues feuilles et romaines donnent de meilleurs résultats en couches chaudes* dont la température est augmentée progressivement de 15 à 23°C.
  • Les laitues pommées préfèrent les couches froides.

*Le « chauffage » d’une couche chaude provient de tapis chauffants, de tuyau d’eau chaude dans le sol ou d’un fond de fumier. Dans ce cas, la régulation du chauffage se fait en ouvrant plus ou moins grand les châssis de l’abri.

Apport nutritif de la laitue

Qu’elle soit romaine, feuille ou pommée, la laitue contient peu de calories et beaucoup d’eau (environ 95%).

Son apport en vitamines et nutriments varie cependant d’un groupe à l’autre :

  • Vitamine A : laitue feuille (excellente source)
  • Vitamine B9 : laitue romaine (bonne source); laitues pommées et feuille (source)
  • Vitamine C : laitues romaine et feuille (source)
  • Vitamine K : laitues romaine, feuille et pommée (excellente source); laitue pommée (bonne source)

Potassium, calcium, magnésium, phosphore, sodium, manganèse : source

Saviez-vous que…

✤ Les antioxydants contenus dans la laitue sont mieux absorbés par l’organisme quand ils sont accompagnés d’une matière grasse. Un filet d’huile d’olive ou une poignée de noix font toute la différence!

✤ Manger de la laitue plusieurs fois par semaine réduirait les risques de cancer du poumon.

✤ Plus particulièrement dans la laitue romaine, certains composés auraient un effet de neuroprotection et contribueraient à prévenir des maladies dégénératives comme l’Alzheimer.

✤ Les plus grandes quantités d’antioxydants se retrouvent dans les laitues feuilles et que les laitues rouges en contiennent davantage que leur éq uivalent vert. Elles sont suivies, en ordre décroissant, des romaines, des pommées-beurre et des pommées-batavias.

✤ La laitue romaine remporte la palme du plus haut taux de fibres solubles, suivies des laitues feuilles et des pommées.

icone-ecouinfo-bottom

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Suggestion(s) de la boutique

Articles associés

ecoumene

Tendres laitues – Partie 1

Qu’est-ce qu’une laitue beurre? Les différents types de laitue ont-ils les mêmes exigences de culture? Quelles sont les laitues plus résistantes à la chaleur? Toutes les laitues sont-elles aussi riches en vitamines?

Lire la suite »